18/10/2007

Com de com

Torsade de pointes précise que l'on dit plutôt enseignement qu'éducation en Belgique (voir commentaire du 16 octobre).

Non, le Ministère de l'éducation gère l'enseignement. Quant au salon, il s'appelle "de l'éducation", mais il est surtout commercial à souhait !

07:00 Écrit par Henry Landroit dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Le dernier salon dont on cause ... Effectivement, dans ce salon le mot "pédagogie" n'est qu'un argument de vente parmi tant d'autres.
C'est à qui vendra le plus de manuels spolieurs de curiosité, de jeux éducatifs pour enfants en manque d'imagination (ça existe, ça ?) ou de journaux de classe pré-mâchés pour enseignants en mal d'inspiration (si si, ça existe) ... Du bon formatage éducationnel tous azimuths, le Big Brother (économique) vous regarde !
Il paraît qu'on peut même télécharger des préparations de leçons, ...à condition d'avoir payé très cher le livre du maître avec lequel on reçoit les codes qui permettent d'accéder à la manne pédagogique. Alléluia !
Je n'aime pas le salon de l'éducation.
Il y a quelques oasis : Education populaire, la Cinémathèque de Belgique, la Médiathèque, les CEMEA, ... perdues dans le grand désert de la consommation enseignante.

Écrit par : Éric | 18/10/2007

Les commentaires sont fermés.