08/10/2007

Ciné

Vu ce weekend le film roumain primé à Cannes "4mois, 3 semaines, 2 jours" .

Film tourné "sans ciller" comme dit la critique du journal Le Monde alors que les pièges mélodramatiques ne manquaient pas. Dans l'ensemble une impression de sordide dans les décors, les dialogues, les situations, même celles qui pourraient être d'un autre registre comme un repas de famille.

09:41 Écrit par Henry Landroit dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.