24/07/2007

Entendu à Laeken

Conseil de famille dans une chaumière à Laeken. Dimanche 22 juillet à midi.

Le père : Mais enfin Laurent, tu aurais pu mettre ta tenue d'Officier de marine hier pour le défilé. Même ta sœur, qui n'est pourtant qu'une femme, s'était habillée en soldate.

Laurent : Mais papa, il me manquait un bouton et Claire n'avait pas voulu me le recoudre !

La mère : Et tu crois que la marine va apprécier ? qu'elle va encore te faire des cadeaux en réparant ta chasse d'eau ou en remplaçant tes tapis dans ta villa après un tel affront ?

Laurent : De toutes façons, ils savent bien qu'ils ne peuvent plus en faire, maintenant. Et puis, j'étais en civil, mais moi, au moins, je connais la Brabançonne par cœur et je n'entamerais pas la Marseillaise quand on me provoque. Je tiens à ma place même si elle est sur un siège éjectable.

La mère : Un siège éjectable ? Mais mon Loulou, tu fais encore attention à tous les ragots des journalistes et que soi-disant on t'aimerait moins que Philippe et Astrid ? Alleï, viens ici, mon gamin, je vais te le recoudre, moi, ton bouton.

11:03 Écrit par Henry Landroit dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Espères-tu
des réponses
féminophiles bien engagés?
Raté....
Reine ou pas reine,
prince ou pas prince,
il suffit d'apprendre aux garçons
à coudre les boutons.

J'ai bien ri quand même...

Écrit par : Caudine Petit | 25/07/2007

Espères-tu
des réponses
féminophiles bien engagés?
Raté....
Reine ou pas reine,
prince ou pas prince,
il suffit d'apprendre aux garçons
à coudre les boutons.

J'ai bien ri quand même...

Écrit par : Caudine Petit | 25/07/2007

Les commentaires sont fermés.